La sécurité est aujourd’hui devenue une des priorités majeures des entreprises, avec notamment la sécurisation  des données, des salariés, mais aussi des locaux. Commerces, bureaux, entrepôts, usines, quelle que soit leur nature, vos locaux sont soumis à de nombreux risques d’intrusion, de cambriolage, de vandalisme, d’incendie ou encore de dégât des eaux. Pour sécuriser votre entreprise 24h/24 et 7j/7, une seule solution : la télésurveillance.

La télésurveillance : qu’est-ce que c’est ?

 

Ce terme désigne différents systèmes de sécurité permettant la surveillance à distance de vos locaux professionnels. Grâce à un service opérationnel 24h/24 et 7j/7, ce dispositif permet une intervention rapide en cas d’intrusion ou d’accident de type incendie ou inondation.

Un système d’alarme de télésurveillance se compose de différents types d’équipements :

  • Un système de surveillance, qui peut être doté de caméras
  • Des détecteurs de mouvement, d’ouverture, de bris de vitre, de son
  • Un système d’alarme.

Tout ce matériel est connecté à un centre de télésurveillance, chapoté par des agents opérateurs formés en sécurité et prêts à intervenir en cas d’alerte.

Concrètement, en cas d’intrusion, les détecteurs de mouvements et les caméras de surveillance déclenchent automatiquement l’enregistrement des images et une alerte est envoyée au centre de contrôle. Dès lors, un opérateur procède à une levée de doute pour confirmer la légitimité de l’alerte, grâce à un contrôle visuel et une écoute.

Il interpelle vocalement à distance l’intrus, grâce à un haut-parleur intégré au système d’alarme de télésurveillance, et lui demande de s’identifier via un mot de passe. Si les éléments à la disposition de l’opérateur sont insuffisants à la levée de doute ou si l’intrusion est avérée, le centre contacte directement les forces de l’ordre ou les services d’urgence, qui peuvent alors intervenir rapidement.

Attention ! Veillez à ne pas confondre télésurveillance et vidéosurveillance. Les deux dispositifs de sécurité fonctionnent différemment.

La vidéosurveillance est un système de contrôle continu en vidéo. Il est composé d’un ensemble de caméras de surveillance qui filme en permanence, ou selon des plages horaire prédéfinies, et enregistrent toutes les images. Aussi, l’installation d’un système de vidéosurveillance est réglementée et nécessite une déclaration auprès de la CNIL. A l’inverse, avec un système d’alarme  télésurveillance, l’enregistrement des images (photos ou vidéos) se déclenche uniquement en cas de suspicion d’intrusion, lors de la détection de mouvements. Ce système est donc plus respectueux de la vie privée.

Réglementation et normes autour de la télésurveillance en entreprise

 

L’activité est encadrée par une réglementation issue du code de la sécurité intérieure et régulée par le CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité). Au-delà de cet encadrement légal, il existe la certification APSAD, délivrée par le CNPP (Centre National de Prévention et de Protection), un organisme indépendant réputé dans le secteur de la sécurité.

Non obligatoire, la certification APSAD garantit le respect de la norme. Réputée stricte, elle atteste de la qualité d’installation, de maintenance et des moyens humains et techniques mis au service des systèmes de surveillance, dans le plus grand respect des règles en matière de vie privée. Afin de vous assurer que votre entreprise de sécurité dispose de la certification, rendez-vous sur le site du CNPP.

Pourquoi choisir la télésurveillance pour votre entreprise ?

 

En entreprise, ces dispositifs de sécurité disposent de nombreux avantages :

  • Un effet dissuasif : disposer d’un système de sécurité visible vous permettra de diminuer les tentatives d’effraction.
  • Une sécurité renforcée : un système de surveillance permet de limiter les conséquences parfois dramatiques d’une intrusion, d’un accident ou d’un sinistre. Un dispositif complet et efficace vous permettra de réduire l’ampleur du sinistre, qu’il s’agisse de vol, vandalisme, d’incendie ou dégât des eaux.
  • Une protection 24h/24 et 7j/7 et des interventions rapides : votre protection est renforcée grâce à des agents spécialisés prêts à intervenir (à distance) au plus vite à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, du lundi au dimanche et même les jours fériés.
  • Des preuves en cas d’infraction : Les détecteurs déclenchent automatiquement la prise de photos ou l’enregistrement vidéo en cas d’effraction, ce qui vous permet de constituer des preuves matérielles que vous pourrez transmettre aux forces de l’ordre.
  • Un dispositif de plus en plus abordable : grâce à l’amélioration des avancées technologiques, les systèmes de télésurveillance sont moins onéreux. De plus, il faut savoir que les entreprises équipées d’un dispositif de sécurité bénéficient d’une prime d’assurance plus faible.

Comment choisir son système de télésurveillance ?

 

Il existe de nombreuses solutions de télésurveillance et de sécurité sur le marché, alors comment faire le bon choix ?

Les critères de choix

Afin de choisir l’offre adaptée à vos besoins, vous devez tout d’abord effectuer un audit afin de bien définir vos risques et les besoins de votre entreprise. Analysez vos locaux, leurs dimensions, leurs zones à risques, votre politique d’accès. Vous pouvez, si vous le souhaitez, faire appel à un expert en sécurité pour vous aider à définir au mieux vos besoins.

Suite à votre audit, vous serez en mesure de déterminer le nombre d’équipements dont vous aurez besoin :

  • Des détecteurs (mouvement, ouverture, etc.)
  • Un bouton SOS qui vous permettra d’alerter vous-même le centre de contrôle en cas de détresse, qu’il s’agisse d’une tentative de braquage ou du malaise d’un client, par exemple

Une fois le nombre de détecteurs, caméras et autres équipements déterminé, vous serez en mesure de choisir parmi les différents modèles en fonction de leur qualité et de vos besoins :

  • Capacité de couverture intérieure ou extérieure
  • Condition d’éclairage
  • Qualité d’image

Vous devez également vérifier que votre débit de bande passante est suffisant pour protéger votre entreprise avec une alarme de télésurveillance. Les systèmes de télésurveillance réclament un débit important qui va de pair avec la résolution des images enregistrées. Avant de choisir votre équipement (caméras IP notamment), veillez donc à bien étudier la capacité maximale de votre bande passante afin d’éviter de surcharger votre réseau, ou de dégrader les informations vidéos.

Installation

Afin de garantir un fonctionnement optimal de votre système de télésurveillance, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel. Le premier avantage est qu’il sera apte à configurer idéalement votre matériel de manière à éviter les fausses alertes et couvrir la plus grande zone possible. Le second avantage est qu’il vous accompagnera dans la prise en main de votre système et pourra vous expliquer le fonctionnement des différentes interfaces de contrôle ainsi que leur paramétrage.

Coût de la télésurveillance pour votre entreprise

Le coût des alarmes de télésurveillance pour les entreprises a considérablement réduit. En règle générale, les entreprises proposent un abonnement mensuel dont le prix varie en fonction de la nature des prestations et des options. Les packs proposés comprennent en général la mise à disposition du matériel de surveillance, le monitoring 24h/24 et 7j/7, ainsi que les interventions. Paritel vous propose sa solution de télésurveillance Serenity, une offre de télésurveillance pour votre entreprise adaptée, à personnaliser selon vos besoins.

La télésurveillance, solution économique et peu énergivore

 

Contrairement à la vidéosurveillance, la télésurveillance ne nécessite pas un stockage d’images ou de vidéos via le cloud ou un stockeur. Pratique et économique, le système de télésurveillance évite donc les dépenses de l’entreprise liées au stockage des données ou à la mise en place d’une solution dédiée. Peu gourmand en énergie, la télésurveillance limite également son impact sur l’environnement quand on sait que l’usage de la vidéo en ligne compte à elle seule pour 1 % des émissions mondiales de CO2.