Les français sont de plus en plus « dépendants » de leur accès à internet. Selon le baromètre annuel publié par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie, parmi les 85 % d’internautes en France plus de la moitié avoue ne pas pouvoir se passer d’internet pus d’une semaine et pour 74% des personnes interrogées son usage est quotidien. Lire ses emails, suivre ses amis sur Facebook, Instagram ou Twitter, visionner un ebook, regarder des films en streaming… Rester connecté à internet est devenu pour beaucoup une nécessité.

Comment faire pour avoir internet partout ?

Posséder un forfait mobile avec internet

Cela va de soi, l’astuce la plus simple pour rester connecté à internet partout, tout le temps c’est bien sûr d’avoir un forfait mobile comprenant de la data. A moins d’être au fin fond de la France, vous accéderez sans mal au réseau 4G, 3G ou au pire… 2G.

Si vous partez à l’étranger, renseignez-vous bien sur les coûts additionnels appliqués par votre opérateur mobile en fonction du pays.

OK, mais comment me connecter à internet partout avec mon ordinateur portable me direz-vous ?

Avoir une clé internet 3G ou 4G

Le marché des clés internet a réellement facilité l’accès à internet hors de chez soi. La connexion s’effectue via le réseau de téléphonie mobile de l’opérateur qui vous a vendu la clé 3G ou 4G. Ayant le même format que les clés USB de stockage, ces clés sont dotées d’une carte SIM identique à celles qui équipent vos téléphones mobiles. C’est via cette carte à puce que vous pouvez accéder à internet partout. L’utilisation d’une clé 3G ou 4G est simple comme bonjour : une fois la carte SIM activée, il vous suffit de la plugger dans le port USB de votre ordinateur (Mac ou PC).

A retenir : Si vous partez à l’étranger, vérifiez toutefois que vous avez bien opté pour un forfait mobile international ou forfait Europe. N’hésitez pas à passer par des comparateurs de forfait mobile pour trouver celui qui correspond le plus à vos besoins.

Les hotspots WI-FI publics pour profiter du Wifi nomade

De nombreux lieux publics : gares, aéroports, jardins, squares, bibliothèque, etc… sont aujourd’hui équipés de bornes WI-FI. Rien qu’à Paris, vous avez le choix entre 400 bornes réparties sur vous plus de 260 espaces publics. Vous pouvez vous y accéder par tranche horaire grâce à un “Pass” qu’il vous faudra renouveler toutes les 2h, dans la limite des horaires d’ouvertures du lieu où vous vous trouver. Retrouvez toutes les informations sur http://www.paris.fr/.

Caen, Grenoble, Strasbourg, Toulouse, sont quelques-unes des autres villes qui proposent également ce service gratuitement. D’autres comme Metz ou Nantes disposent également de hotspots publics mais pour y accéder, vous devrez payer.

La qualité du signal WI-FI de ce type de borne dépend pour beaucoup du nombre de personnes se connectant en même temps.

N’hésitez pas à vous déplacer de quelques mètres pour capter un réseau Wifi moins saturé et donc plus rapide.

Utiliser la box ADSL d’un autre abonné

Depuis peu, tous les fournisseurs d’accès vous permettent de vous connecter gratuitement aux box internet des particuliers abonnés au même fournisseur que vous. Depuis l’été 2009, par exemple, Free propose d’accéder aux 3 millions de freebox installées en zone dégroupée : c’est le « freewifi ». C’est génial ça. Comment faire ?

Rien de plus simple. Une petite inscription depuis chez vous et le tour est joué. Vous recevrez un code d’accès qui vous permettra de vous connecter au boitier internet d’un autre particulier. L’abonné dont vous utilisez la box ne subit aucune baisse de réseau et sa connexion reste pour autant sécurisée. SFR propose bien évidemment un service similaire qui plus est accessible en Angleterre via l’utilisation des box des abonnés British Telecom…

Conseil : Avant de vous déplacer, vérifiez la couverture réseau du lieu où vous vous rendez.

Utiliser son smartphone comme relais Wifi

Si vous bénéficiez d’un forfait de téléphone avec accès à la 3G ou 4G et qu’aucun réseau WIFI n’est disponible, vous pouvez passer au plan B. Utiliser votre smartphone comme relais WI-FI via le système de “partage de connexion”.

Deux conditions indispensables : votre smartphone doit offrir cette possibilité et votre forfait mobile doit inclure cette option. C’est normalement le cas des principaux opérateurs, en revanche renseignez-vous si vous êtes client d’un opérateur dit virtuel…

N’abusez pas des bonnes choses. Evitez les actions trop consommatrices en données (Téléchargement de vidéo, youtube, etc…) au risque de rapidement épuiser toute votre data

Vous pouvez réaliser ce partage de connexion via le WIFI ou directement via USB. En passant par le port USB, votre téléphone se rechargera … Ce qui peut être utile tant cette option se révèle particulièrement gourmande en énergie.

Rendez-vous dans un hôtel avec accès Wifi

L’accès à internet dans les hôtels est devenu monnaie courante. Tous les établissements hôteliers ne proposent pas le même niveau de service, mais de manière générale en tant que client, vous n’aurez aucune difficulté. En revanche, si vous n’êtes pas client de l’hôtel, il vous faudra peut-être faire preuve de quelques qualités de négociation.
Conseil : Si vous n’avez pas envie de batailler à la réception, rendez-vous tout simplement au bar ou restaurant de l’hôtel.

Pensez aux cartes SIM locales prépayées

Vous partez à l’étranger et n’avez pas envie « d’exploser » votre forfait téléphonique ? La solution la plus pratique et la plus économique reste l’achat d’une carte SIM en arrivant dans le pays où vous allez séjourner. En fonction du pays, l’achat d’une carte sim vous coûtera entre 0 et 10€. A l’ouverture de votre ligne, un montant minimum est habituellement demandé. Vous pouvez généralement choisir data, voix, texte…

Optez pour une carte SIM prépayée avec au moins quelques Giga Octets de data. Si vous prévoyez de passer des appels locaux et internationaux, tournez-vous donc vers un plan voix et data.

IMPORTANT : Avant de partir, assurez-vous que votre téléphone est bien débloqué pour recevoir une carte sim étrangère. On appelle cela désimlocker.
Et pour vous connecter à internet depuis votre ordinateur me direz-vous ? Vous pourriez utiliser votre smartphone comme antenne WIFI.

Jamais sans mon routeur WIFI

Vous êtes en déplacement professionnel et bien sûr l’hôtel où vous vous rendez vous annonce une connexion internet rapide et disponible. Malheureusement la réalité est parfois tout autre. Si vous craignez de ne pouvoir travailler sereinement avec le WI-FI proposé, vous pouvez apporter votre propre routeur Wi-Fi. Il faut uniquement vous assurez d’avoir une chambre avec accès à une prise Ethernet.

Starbucks est votre meilleur ami

Au-delà de ce que vous pensez de la marque, Starbucks reste la solution ultime à qui chercherait désespérément un endroit où se connecter à internet. Dans la majeure partie des cas, l’accès au réseau se fait gratuitement via un code secret (détenu par les serveurs ou sur votre ticket). Dans certains pays, le code d’accès vous est même directement envoyé sur votre téléphone portable … il ne vous ai donc même pas nécessaire de consommer.
Starbucks n’est qu’un exemple parmi d’autres ; la plupart des grandes chaînes de restauration (KFC, McDonald’s, etc.) fonctionne de la même façon.

Les bons vieux cyber-cafés

Ne pas trouver de WI-FI devient de plus en plus rare. Toutefois, si c’est le cas, ne paniquez pas ! Il y a certainement pas loin un bon vieux cyber-café. Certes la connexion ne sera sûrement pas foudroyante, mais ça peut dépanner !
Les cyber-cafés restent des lieux publics. Pensez donc bien à vous déconnectez de tous vos comptes (Gmail, Facebook, etc…) avant de libérer votre poste. Et évidemment, évitez au maximum de consulter des sites à risques : votre banque en ligne par exemple.

Sur le même principe mais souvent beaucoup plus performant, vous pouvez vous rendre dans l’un des 1500 espaces de coworking ouverts en France.

Localiser les hotspots Wifi gratuits

Même si nos fournisseurs d’accès internet nous promettent l’accès à des hotspot WIFI gratuit partout, ce n’est pas toujours le cas. Il n’est parfois pas évident de trouver la borne. Détenteurs d’IPhone ou Ipad, vous êtes sauvé ! L’application téléchargeable dans Itunes est là pour vous faciliter la vie : c’est Wifi Connect. Cette application vous donne accès à une carte interactive regroupant l’ensemble des hotspots Wifi disponible (et ce quelque soit votre fournisseur d’accès internet). Vous pouvez même éliminer de la carte les opérateurs dont vous n’avez pas les codes et lancer la fonction « Itinéraire vers ce lieu » pour vous rendre à la borne la plus proche.
Je vois votre remarque venir… Et si je suis sur Android ? Précurseur sur le sujet, la base de données WeFi regroupe plus de 150 millions hotspots Wifi à travers le monde.

Be-Bound, connectez-vous sans réseau

Se connecter sans réseau ? Cela vous semble impossible ? Impossible n’est pas français ! Altheia une petite start-up française l’a fait. Le PDG Albert Szulman explique : « Nous sommes partis d’un constat simple : le réseau 3G qui permet de se connecter à internet ne couvre que 14% de la planète, alors que la génération précédente, le 2G, monte à 86%. Nous proposons donc aux utilisateurs déconnectés d’accéder à leur service via le réseau 2G ».

Be-Bound permet donc de vous connecter à internet dans une zone non couverte par le réseau 3G ou WI-FI.

Il ne s’agit donc pas d’un service vous offrant une connexion destinée à un usage intensif mais bien à un usage temporaire, de sauvetage. Normalement assez pour accéder à vos e-mails, checker la météo, vérifiez votre fil Twitter ou utiliser Google Traduction.

Utiliser un écran embarqué de voiture

Depuis quelques années, on voit arriver sur le marché de l’automobile des modèles de voitures connectées avec écrans embarqués. Diverses solutions vous permettent ainsi d’accéder à vos applications mobiles depuis le tableau de bord de votre véhicule ou du véhicule de location :

  • La technologie « Mirror Link » : un câble USB ou une liaison Bluetooth vous permet de déporter le contenu de votre smartphone sur l’écran du véhicule.
  • Les écrans tactiles embarqués : d’office intégrés à l’habitacle, ces écrans mettent à disposition des outils d’aide à la conduite ainsi qu’un catalogue d’applications.
  • CarPlay et Android Auto : vous l’avez deviné, ces solutions sont respectivement développées par Apple et Google. Rien de plus simple pour transporter l’univers de téléphone sur l’écran embarqué de votre voiture.
Livre_Blanc