Le 28 janvier, c’est la journée internationale de la protection des données.  Pour sa quatorzième édition, cette journée n’a jamais autant été d’actualité. Entre télétravail,  data et nécessaire conformité à la RGPD,  les entreprises sont plus que jamais concernées

Une journée pour la protection des données ? L’idée peut sembler étrange mais cette journée créée en 2006 est de plus en plus suivie et célébrée, surtout outre-Atlantique. D’après le Conseil de l’Europe « la date du 28 janvier devrait simplement être gardée à l’esprit lors de la planification par l’État ou l’entité d’activités au titre de sa stratégie de sensibilisation. » Il s’agit donc à la fois d’un temps fort institué pour informer à la fois les particuliers sur leurs droits et les bonnes pratiques en la matière, mais aussi d’encourager les entreprises à prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection des données.

Conformité RGPD : ne tardez plus !

Depuis l’entrée en vigueur du RGPD en 2018 en Europe, la protection des données est devenue  un sujet de premier plan pour les entreprises. Et 2021 constitue une année charnière pour ce dispositif. En effet, les entreprises ont officiellement désormais jusqu’au 25 mai pour être en parfaite conformité avec cette mesure.  Cela implique des actions multiples dans la gestion de la data et la manière dont on la stocke. Les échanges avec les clients et les collaborateurs entrent aussi dans l’équation. Enfin la transparence des méthodes de la société est aussi une condition sinéquanone. Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter notre infographie sur le sujet.  C’est un sujet à ne pas prendre à la légère. En témoigne les nombreuses peines d’amendes prononcées contre des entreprises européennes depuis 2018.

La protection des données à l’épreuve du télétravail

La protection des données ne s’entend pas que dans l’objectif de protéger les clients. Les entreprises et leurs collaborateurs ont tout intérêt à protéger leurs données contre tout piratage éventuel.
Et la place grandissante du télétravail dans l’entreprise soulève de nombreuses questions dans ce domaine. Avant toute chose, il faut à la fois protéger son réseau dans les murs mais aussi permettre un accès à chacun depuis sa connexion personnelle sans compromettre ses données. De cet manière, les collaborateurs pourront échanger et travailler efficacement sans menacer l’intégrité de ces données. 

Le VPN, l’outil indispensable de la protection des données

Pour cela, le VPN est le premier réflexe à adopter. Un VPN, de l’anglais Virtual Private Network, est en réalité un tunnel sécurisé pour la navigation en ligne. Cette technologie vous aide à établir une connexion sécurisée et cryptée sur Internet entre votre appareil et un serveur. Il masque l’identité de votre appareil et crypte les données que votre PC ou téléphone mobile envoie sur Internet. Un VPN sécurise vos communications Internet en créant un réseau virtuel. Au lieu de vous connecter directement au serveur prévu, un serveur achemine les demandes et se connecte en votre nom. Le serveur de destination identifie alors le serveur VPN  comme étant l’origine du trafic.

Avec un VPN installé sur tous les appareils de vos collaborateurs, vous pouvez sécuriser facilement l’accès à tous les fichiers de votre réseau, à l’administration de vos sites ainsi qu’à certains applicatifs métiers.

Passez à la communication unifiée

Le télétravail a changé nos usages.  Pour se réunir et échanger, les entreprises ont multiplié les applications  de visio conférence, de travail collaboratif ou de messagerie.  Cette pratique a entrainé la multiplication des comptes, des mots de passe et des données partagées. Niveau sécurité, ce n’est évidemment pas la panacée. S’il convient de former ses collaborateurs à la cybersécurité, il est important aussi de leur fournir un outil fiable, simple et accessible et centralisé.

Avec une application de communication unifiée comme Neoconnect, les collaborateurs peuvent passer des appels sur leur téléphone fixe, mobile et leur ordinateur avec un seul et même numéro. L’application est accessible directement sur navigateur. Elle permet d’envoyer des fichiers, d’organiser des conversations audios et vidéos mais aussi de créer des groupes de discussion. Le tout de manière chiffré et crypté pour garantir la protection des échanges. Installé sur votre réseau en local ou dans le cloud d’un opérateur, les services de communications unifiées restent toujours sous votre contrôle. Si le télétravail s’installe durablement, 2021 pourrait bien être l’année des communications unifiées.

Internautes, clients, collaborateurs, entreprises, la protection des données est l’affaire de tous. La journée de la protection des données  fait donc avant tout office de piqûre de rappel bienvenue  dans un monde de plus en plus connecté.